Covid-19 – Voyage vers ou depuis La Réunion : retour des motifs impérieux, test PCR obligatoire

L’apparition des variants britannique et sud-africain et leur dissémination rapide dans le monde, impose de nouvelles restrictions dans la circulation des voyageurs

A compter du jeudi 28 janvier, les voyageurs embarquant pour La Réunion depuis la Métropole ou à destination de la Métropole depuis La Réunion auront donc l’obligation de justifier d’un motif impérieux pour prendre l’avion. Cette mesure fait l’objet d’un arrêté préfectoral.

© Roland Garros sur cartedelareunion.fr

Depuis le 15 décembre, il n’était plus nécessaire de justifier d’un motif impérieux pour prendre l’avion dans les 2 sens (La Réunion <> Métropole) ainsi que depuis ou vers Mayotte. Les vacanciers, nombreux à vouloir prendre l’avion, ont donc pu voyager librement pour profiter des fêtes de fin d’année.

Malgré une situation épidémique maitrisée dans l’ile, l’apparition de variants et leur dissémination rapide dans le monde impose de nouvelles restrictions dans la circulation des voyageurs entre La Réunion et la Métropole. Le préfet de La Réunion l’a confirmé samedi 23, ce afin de lutter contre le Covid et la menace des variants.

Cette mesure répond à un double objectif :
– protéger l’ile de La Réunion de l’introduction du variant britannique dont la contagiosité inquiète les milieux hospitaliers
– protéger la Métropole de l’introduction du variant sud-africain alors que 4 cas ont recensés à La Réunion et que les caractéristiques de ce variant sont encore peu connues

Liste des motifs dits impérieux

Tous les déplacements en dehors de l’ile sont donc désormais interdits sauf s’ils sont répondent à un motif impérieux :
– d’ordre personnel ou familial
– pour raison de santé relevant de l’urgence
– un motif professionnel ne pouvant être différé

Les voyageurs devront renseigner une attestation déclarative justifiant du motif impérieux de leur déplacement avant tout déplacement en avion. Le modèle d’attestation est disponible en ligne sur le site de la préfecture.

Conformément aux dispositions de l’article L. 3136-1 du code de la santé publique, la violation des mesures prévues par le présent arrêté est punie de l’amende prévue pour les contraventions de la 4ème classe, soit 135 euros. Des contrôles renforcés seront menés par la police aux frontières.

Obligation d’un test de dépistage dans les 3 jours avant le départ

Les tests PCR sont obligatoires dans les 2 sens : au départ de la Métropole comme de La Réunion. Les tests antigéniques ne sont plus acceptés.

Tous les voyageurs à destination de La Réunion âgés de plus de 11 ans devront justifier d’un test Covid-19 négatif réalisé dans les 72h avant l’embarquement et présenter une attestation sur l’honneur de non présentation de symptômes. Sans cette preuve de résultat négatif, vous ne serez pas autorisé à embarquer pour La Réunion (ou Mayotte).

Un contrôle de 2 à 4 jours après l’arrivée dans l’ile est civilement et moralement obligatoire à l’arrivée.

Mesures commerciales des compagnies aériennes

Les quatre compagnies desservant La réunion (Air Austral, Air France, French bee, Corsair) poursuivent les facilités offertes pour l’utilisation des billets : avoir, remboursement, report sans frais ou modification de votre vol en fonction.
Nous vous invitons à vous rapprocher de votre compagnie pour un suivi des conditions proposées en temps réel, cliquez ici pour accéder à leurs coordonnées.

Vous pouvez aussi contacter l’aéroport de Roland Garros pour obtenir des informations sur le programme des vols de la semaine.

la côte Nord la côte Est le Volcan la côte Sud la côte Ouest les Cirques les Hauts