Coronavirus / Transport aérien : les nouvelles mesures imposées aux passagers arrivant dans l’ile

Les voyageurs sont désormais hébergés dans des lieux réquisitionnés par la préfecture. Le transfert se fait immédiatement à la sortie de l'aéroport

Dans le cadre de la lutte contre la pandémie de COVID 19  et afin de ralentir la progression du virus dans l’ile, des restrictions plus sévères pour les voyageurs devant prendre un vol entre Paris et La Réunion ont été mises en place. Elles s’ajoutent au renforcement des mesures de confinement décidées le mercredi 25 mars dernier par le gouvernement.

Ainsi depuis lundi 30 mars, de nouvelles mesures encore plus contraignantes ont été adoptées à l’arrivée à l’aéroport de Roland Garros.

© Aéroport Roland Garros

Qui peut encore prendre l’avion ?

Pour rappel, les vols d’agrément (ou de loisir) sont interdits depuis le mardi 24 mars. Il n’est plus possible de prendre l’avion entre la France métropolitaine (Paris précisément) et l’ile de La Réunion que pour les motifs suivants :

  • Retour vers son domicile (personnes revenant de vacances de métropole et métropolitains en voyage à La Réunion)
  • Regroupement des familles avec enfants ou personnes à charge (étudiants, personnes dépendantes…)
  • Obligations professionnelles strictement nécessaires à la continuité des services essentiels
  • Impératifs sanitaires
  • Déplacement pour des obsèques

Les autorités annoncent que les compagnies aériennes s’assurent du respect de ces consignes : un ou plusieurs justificatifs sont demandés à l’embarquement à Paris.

Quel est le nouveau dispositif en vigueur pour les arrivants dans l’ile ?

Depuis le lundi 30 mars, voici comment est géré l’accueil des passagers à l’aéroport Roland Garros :

– Les voyageurs doivent remplir un formulaire d’engagement de quatorzaine dès leur arrivée dans l’ile

– Au poste de la police aux frontières, les voyageurs remettent le formulaire d’engagement de quatorzaine et se voient notifier leur placement en quatorzaine

– Les passagers passent ensuite par un bureau infirmier et un point d’information médical dans lesquels ils sont soumis à un entretien. Les personnes présentant des symptômes peuvent faire l’objet d’un test de dépistage

– Depuis lundi 30 mars, les passagers sont désormais hébergés pendant leur quatorzaine dans des lieux réquisitionnés par la préfecture. Ils ne peuvent donc plus regagner leur domicile

– Le transfert vers ces hébergements se fait directement à la sortie de l’aéroport, sans passage possible par le domicile et sans aucun contact avec leurs proches

Quelles sont les prévisions de trafic aérien entre Paris et La Réunion ?

La préfecture a décidé d’une forte réduction des vols commerciaux entre Paris et La Réunion. Il n’y a plus que trois rotations par semaine.

Dans la mesure où seules les personnes devant impérativement rejoindre leur domicile, justifiant d’impératifs familiaux, de motifs professionnels impérieux ou de motifs sanitaires relevant de l’urgence, sont autorisées à voyager, le nombre de vols prévus est logiquement très réduit.

Les liaisons commerciales avec Mayotte, sont quant à elles totalement suspendues.

> Transports en commun : si vous êtes dans l’obligation de vous déplacer pour les cas d’extrême nécessité et de prendre le bus, consultez notre fiche pratique : Coronavirus : Le trafic des bus Citalis, Kar’Ouest, Carsud, Estival et Car jaune pour connaître les prévisions de circulation sur les différentes lignes de l’ile.

© Photo en couverture : Serge Gélabert