Covid-19 – Vacances de Noël : levée des motifs impérieux, test PCR obligatoire au départ de la Métropole

Un contrôle de J+2 à J+4 jours est fortement recommandé à l’arrivée dans l'ile

Jeudi 10 décembre, le premier ministre Jean Castex a prévenu que les déplacements inter-régionaux seraient de nouveau autorisés à partir du 15 décembre. Le lendemain, le préfet de La Réunion, Jacques Billant, a confirmé la levée des motifs impérieux pour les voyages entre La Réunion et la Métropole.

Suspension des motifs dits impérieux

A partir du mardi 15 décembre, il ne sera donc plus nécessaire de justifier d’un motif impérieux pour prendre l’avion dans les 2 sens (La Réunion <> Métropole). Jacques Billant a également indiqué que cette levée des motifs impérieux concernerait aussi les déplacements depuis ou vers Mayotte.

Depuis le 31 octobre, pour pouvoir prendre l’avion, tout voyageur souhaitant se rendre à La Réunion ou en Métropole devait justifier soit (en savoir plus) :
– d’un motif d’ordre personnel ou familial
– d’un motif de santé
– d’un motif professionnel

Obligation d’un test de dépistage dans les 3 jours avant le départ

Les tests PCR restent obligatoires. Tous les voyageurs à destination de La Réunion âgés de plus de 11 ans devront justifier d’un test Covid-19 négatif réalisé dans les 72h avant l’embarquement et présenter une attestation sur l’honneur de non présentation de symptômes. Sans cette preuve de résultat négatif, vous ne serez pas autorisé à embarquer pour La Réunion (ou Mayotte).

Un contrôle à J+2 à 4 jours est fortement recommandé à l’arrivée.
Selon plusieurs médecins réunionnais, le test à J+4 devrait même être obligatoire.

Le test n’est pas obligatoire dans le sens Réunion > Métropole.

LÎle de La Réunion Tourisme (IRT) précise : « Nous invitons tous les voyageurs à découvrir notre île intense dans le strict respect des mesures et protocoles sanitaires en vigueur tout au long du parcours voyageur (voir le parcours). Le maintien de la bonne situation sanitaire de l’île reste une priorité absolue pour les acteurs du tourisme local. En ce sens, l’Île de La Réunion Tourisme recommande fortement aux voyageurs de veiller au bon respect des protocoles sanitaires et à se faire tester à J+4, après leur arrivée. »

Voyages à l’étranger

Les déplacements vers l’étranger seront possibles, mais il reste indispensable de se tenir informé avant d’envisager tout déplacement pour connaître les restrictions au fur et à mesure du séjour dans la destination choisie, comme en France métropolitaine et à La Réunion.

Seule une dizaine de destinations sera accessible pour les français (sans formalités particulières) à compter du 15 décembre : la Suède, la Pologne, la Lituanie, la Bulgarie, le Mexique, le Guatemala, la Tanzanie, le Portugal (sauf vers Madère et les Açores) et la Suisse (sauf les stations de ski).

D’autres pays sont également ouvertes aux voyageurs étrangers, mais il est obligatoire de réaliser un test PCR 72 heures avant le départ pour pouvoir s’y rendre : Allemagne, Espagne, Italie, Grèce, Slovénie, République Tchèque Italie, Bolivie, Pérou, ainsi que l’ensemble des territoires ultramarins (Martinique, Guadeloupe, La Réunion donc, Mayotte, Nouvelle-Calédonie, Polynésie française…).

© Source carte : capital.fr – Photo en couverture : parisaeroport.fr