Église Notre Dame de l’Assomption

Une grande chapelle devenue une belle petite église Claim this listing

L’église paroissiale Notre Dame de l’Assomption de Saint-Denis fut tout d’abord érigée en tant que chapelle du Collège de Bourbon, anciennement Collège Royal, qui ouvrit ses portes en 1819.

La chapelle fut construite entre 1841 et 1842, selon un plan d’architecture en forme de croix latine, l’entrée principale donnant alors sur la cour d’honneur du Collège.

L’édifice étant trop imposant pour l’établissement scolaire, c’est en 1852 et sous l’impulsion de Mgr Desprez, premier évêque de La Réunion, que la chapelle devient progressivement une église paroissiale, pouvant accueillir les habitants du quartier. Elle prend alors le nom de Notre Dame de l’Assomption.

Le premier campanile en bois de l’église est remplacé en 1930 par un nouveau clocher, une construction en pierre bien plus solide et remarquable. Des cloches ont été ajoutées à l’édifice dès l’année suivante.

L’église Notre Dame de l’Assomption possède également de très beaux vitraux, les premiers ayant été posés en 1928. Puis, des vitraux plus contemporains sont venus orner le bâtiment en 1979, les ouvrages d’art ayant été réalisés par le maître verrier Guy Lefèvre, créateur et restaurateur des vitraux de la plupart des édifices catholiques de La Réunion.

Je note et je donne mon avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *