Le Piton des Neiges – Camping nature

Bivouac en pleine nature perché sur le point culminant de l’Océan Indien Claim this listing

Fantasme de beaucoup de randonneurs, camper sur le plus haut sommet de l’océan Indien, le Piton des Neiges culminant à 3.070 mètres, est une expérience inoubliable, loin d’être insurmontable.

Si la plupart des randonneurs font le choix de dormir au Refuge de la Caverne Dufour, certains optent pour un bivouac au sommet.

Cette option offre un double avantage :
– vous assistez au coucher de soleil après la dure et longue journée de randonnée pour atteindre le sommet. Une expérience qui ne manquera pas de vous laisser des souvenirs inoubliables
– vous vous évitez un lever plus que matinal à 4h du matin le lendemain pour être certain d’être aux premières loges dès que le soleil pointera son nez à l’horizon.

Les couleurs du sunset au sommet sont souvent plus spectaculaires que celui du lever de soleil et offrent donc une magnifique récompense aux efforts fournis pour la montée d’une traite au sommet.

A l’arrivée, un panorama époustouflant ouvert à 360° vous attend ! Tous les plus hauts sommets de l’ile sont à portée de vue : le Piton de la Fournaise (2.632 mètres), le Gros Morne (3.019 mètres), le Grand Bénare (2.898 mètres), la Roche Écrite (2.276 mètres), le Dimitile (1.850 mètres), le Mazerin (2.092 mètres) et juste sous vos pieds, le cirque Cilaos.

Quel que soit l’itinéraire que vous empruntez, la montée au Piton des Neiges n’est pas de tout repose :
– le classique avec le départ du cirque de Cilaos depuis Le Bloc : comptez entre 4h et 5h de marche avec 1.730 mètres de D+
– le spectaculaire avec un départ depuis le sommet du Dimitile (1.850 mètres) dont le sentier suit tout du long le rempart sud de Cilaos : comptez entre 7h et 8h de marche avec environ 1.000 mètres de D+
– le sportif avec un démarrage de à Hell Bourg dans le cirque de Salazie en empruntant le sentier du Cap Anglais : comptez 7h à 8h de marche avec 2.350 mètres de D+

Du col (30 mètres sous le point culminant) jusqu’au sommet, plusieurs emplacement sous forme d’enclos de pierres volcaniques ont été aménagés. Les murets atteignent une hauteur moyenne de 80 cm.
Ils assurent une protection salvatrice contre les rafales de vent. Le sol à l’intérieur de chaque enclos, est le plus souvent plat, ce qui est fort appréciable à cette altitude.

Soyez prévoyants et partez très bien équipés, il peut faire très froid et le vent peut souffler très fort. En hiver (de mai à septembre), il n’est pas rare que le thermomètre descendre en dessous de 0° la nuit.

Avoir un duvet qui support les -5° Celsius est fortement recommandé, de même que des gants, un bonnet et évidemment une bonne doudoune ou anorak.
Le matin vous pourriez avoir la surprise de découvrir du givre sur les parois intérieures de la toile externe de votre tente et admirer le dôme sommital du Piton des Neiges revêtu d’un manteau blanc (voir la vidéo sur le sujet) !

Du refuge au sommet, ne vous éloignez pas du sentier balisé, surtout si il y a du brouillard.

© Photos : Serge Gélabert

Heures d'ouverture :
Ouvert toute l'année

Je note et je donne mon avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *