Pourquoi découvrir le patrimoine réunionnais avec un guide qualifié ?

Découvrir La Réunion en visite guidée, c'est vivre une expérience multi-sensorielle et émotionnelle

Pour commencer un guide, c’est un habitant passionné qui souhaite partager le patrimoine, la culture, son lieu de vie ou un thème qui l’émerveille.

© Les Aventuriers de l’Est

Parmi eux, Geoffrey, il aime emmener ses clients pour une visite guidée au Bassin Sainte-Thérèse sur la rivière des Marsouins ou dans des lieux peu fréquentés de la côte Est.

Michel quant à lui est tombé amoureux de Salazie, il a noué de fortes relations dans le cirque jusqu’à entraîner ses visiteurs dans les jardins de ses amis !

Mathilde emmène le public explorer des lieux méconnus et l’amène à s’interroger sur de nouveaux sujets.
Roméo emmène les visiteurs à la rencontre des représentants des lieux de culte pour un moment d’échange et d’explications.

Le guide et la chance des visiteurs permettent également des moments uniques : Désiré nous rapporte cette situation lors une balade dans la forêt de Bois de Couleurs des Hauts de Grand Étang : « Soudain lors de la marche, un chant d’oiseau étrange se fait brièvement entendre. Ce cri proche du miaulement, fait place au calme de la forêt. Rien ne bouge. L’attente silencieuse se conclut par l’observation d’un Merle Peï se nourrissant des fruits d’un Change-écorce à quelques mètres de du groupe. Le cri d’alerte de cet oiseau farouche est souvent entendu par les marcheurs sans qu’ils puissent le distinguer dans les feuillages. »

  • Un guide qualifié permet de connaître, de comprendre et d’aller au-delà de la contemplation

« La Réunion c’est magnifique à regarder ! Elle a aussi une histoire qui est parfois cachée ou non écrite ».
Geoffrey s’interroge sur l’origine du vivre ensemble de l’Ile et propose aux visiteurs des éléments de compréhension.

Un guide permet de déchiffrer plus facilement un lieu, des cultures, des connaissances, … Ce médiateur est souvent spécialisé sur un ou plusieurs thèmes : la faune, la flore, l’histoire, la géologie, un quartier, … Il permet d’approfondir ses connaissances et d’avoir un autre angle de compréhension, un autre regard.

Regarder des petits plants de Mahot, de Tan Rouge, … pousser sur la base d’une fougère arborescente, c’est voir les interactions entre les plantes endémiques. C’est la meilleure situation pour prendre conscience de la fragilité des milieux naturels et de celle des plantes et animaux qui y sont liés.

© Serge Gélabert

Le guide est d’autant plus important pour découvrir La Réunion que beaucoup de connaissances sont orales.
Mathilde se passionnant pour l’usage des plantes échange dès que possible avec des tisaneurs ou des anciens.

  • Le guide allie culture, découverte et amusement

C’est un animateur : tout en captivant les visiteurs sur des sujets qui leurs sont étrangers, il sait déceler les intérêts des visiteurs. Il adapte la découverte aux visiteurs. Il rend la visite stimulante et digne d’intérêt. Il crée un moment unique.

« Chaque visite est différente ». Une visite c’est un divertissement où se mêlent l’histoire certifiée, les anecdotes et légendes.

© OTI Nord – IRT / Emmanuel Virin

« Un guide çà fait rêver » Geoffrey a répertorié 4 versions de la légende d’Anchaing : la classique, la légendaire, la Walt-Disney, la fantastique. Pour embrouiller davantage les choses, Michel propose sa cinquième version.

Parfois le guide est acteur ou conteur et la visite devient un spectacle. Freddy guide sur le village de Hell-Bourg chante l’histoire de son village natal.

  • Une visite guidée ça fait réfléchir en s’amusant

Parfois même la visite devient un jeu : Amandine a créé un jeu de piste « les Aventuriers de Hell-Bourg » pour découvrir le village en résolvant des énigmes en famille et entre amis.

© Les Aventuriers de l’Est

Une visite c’est du contact humain, un moment de rencontre et d’échanges. C’est interactif : les visiteurs participent à la découverte. Ils sont de diverses origines et d’âges différents. Les voyageurs sont souvent accompagnés de locaux qui redécouvrent leur patrimoine.

Un guide « qualifié » fera en sorte que ces différents niveaux de connaissance engendrent des moments de partage, qu’une ambiance se crée. Parfois même des contacts sont noués. Amandine indique que régulièrement les locaux reviennent participer à une nouvelle visite accompagnés d’amis en séjour sur l’Ile.

C’est bien entendu, le guide est un garant de la sécurité des visiteurs. Et ainsi faire de la découverte une aventure qui se termine bien 😉
C’est également un acteur de sensibilisation sur les dangers des lieux visités sans lui, et également un informateur des bonnes pratiques de découverte (flash d’appareil photo pour les yeux sensibles des endormis, bivouac et feu, baignade, impacts sur la flore …)

© Serge Gélabert

En résumé avec un guide, les visiteurs iront plus loin dans leur découverte, auront les bonnes informations et passeront un moment inoubliable.

> Si vous aussi vous souhaitez partager un moment unique avec l’un de ces guides, nous vous invitons à contacter les Aventuriers de l’Est :
– par téléphone : 06.92.34.45.21
– par mail : aventuriersdelest@gmail.com

Voir aussi :
> Les musées de l’île
> Les sites culturels incontournables
> Quelles activités faire quand il pleut à La Réunion ?
> La cuisine réunionnaise
> Le rhum à La réunion : de la coupe à la fabrication
> Vidéo : Le Parc National de La Réunion
> Vidéo : Les marches sur le feu
> Vidéo : Le Maloya