Quel(s) hébergement(s) pour ses vacances à La Réunion ?

Hôtel, maison d'hôtes, location saisonnière, logement insolite ou encore camping-car : choisir son hébergement

Bien voyager à La Réunion, cela passe évidemment par le logement. Que vous connaissiez ou non l’île, il est important de savoir quelles sont les possibilités d’hébergement qui s’offrent à vous afin de choisir celle qui vous ressemblera le plus.

Choisir un hébergement parmi les 400 adresses présentes dans l’île

• Celui auquel on pense en premier lieu, c’est sans doute l’hôtel. A La Réunion, il y a près de 100 établissements répartis sur toute l’île, douze d’entre eux comptent au moins quatre étoiles et sont essentiellement regroupés à l’ouest et au nord de l’île. Les prix varient de 40 à 350 euros la nuit. L’impression laissée par la chambre sera différente selon que vous passiez une nuit  en centre-ville de Saint-Pierre ou de Saint-Denis ou dans les montagnes salaziennes au moment d’ouvrir vos volets sur le cirque.

Séjournez dans l’un des hôtels luxueux de l’île et vous plongerez dans un cadre tropical, raffiné en même temps que dans l’eau turquoise de la piscine. Tous les prix et toutes les possibilités donc, vous n’avez plus qu’à faire votre choix.

• Pour des vacances en famille ou entre amis, la location de logements privatifs est également une solution souvent proposée. On trouve des locations de vacances partout sur l’île, elles vont du studio à la villa cinq chambres avec piscine et grand jardin, en passant par le bungalow pour deux personnes près des plages.

Comptez par exemple 50 euros par nuit pour un bungalow avec une chambre dans l’ouest et 2.500 euros la semaine pour la villa de six chambres avec piscine dans le sud. Pour vous guider dans la recherche du logement approprié, le site abritel est spécialisé dans la location entre particuliers et le site leboncoin (catégorie « vacances ») reste un allié de taille, il fonctionne très bien aussi à La Réunion.

• Si vous souhaitez échanger un peu plus avec les Réunionnais et partager votre voyage avec d’autres, optez pour le gîte et ou la chambre d’hôtes. On retrouve plus souvent les gîtes dans les hauts puisqu’ils plaisent aux amateurs de randonnée. Vous paierez entre 35 euros et 50 euros la nuit en chambre -un peu plus en chambre d’hôtes- repas inclus, ce dernier étant le plus souvent un plat local, carry ou rougail partagé autour d’une tablée qui réunit tous les convives, convivial donc ! Pour les gîtes de France, une classification par épis (entre 1 et 4) vous aidera à faire votre choix, ceux labellisés Clésvacances sont classés de 1 à 5 clés.

• Pour les amoureux de la nature, le bivouac ou le camping est l’idéal ! Activité à éviter tout de même entre décembre et avril (pendant la saison des pluies), le bivouac, bien qu’il soit officiellement interdit sur la plupart des sites, reste un des meilleurs moyens de s’imprégner d’un lieu aussi sauvage que notre belle île. Pour vous accompagner dans cette aventure, plusieurs prestataires vous fournissent guide et matériel sur une sélection des plus beaux spots. Pour une immersion totale dans la nature et profiter au mieux d’un lever ou d’un coucher de soleil, rien de tel que le bivouac.

Du côté du camping officiel, l’île compte plusieurs structures prêtes à vous accueillir : six à Mafate, une à Cilaos, trois à Salazie et Sainte-Anne, six dans le sud et une à Saint-Gilles. Comptez entre 5 et 10€ pour poser la tente, ajouter une quinzaine d’euros pour le repas quand c’est possible.
Mais que vous choisissiez le camping ou le bivouac, il va de soi que si vous devez laisser des traces de sardines, il s’agira bien entendu uniquement de celles de la tente et non de celles de votre repas de la veille…

• Ceux qui ont la bougeotte seront ravis d’apprendre que la location de camping-car est possible à La Réunion grâce à Run A Van, Camping Car Réunion et Blacksheep Réunion. Comptez entre 70 et 150 euros par jour, tout dépend du modèle, de la taille, de la puissance,… Cette solution vous permettra de faire l’économie d’une location de voiture et surtout de vous assurer un dépaysement quotidien en dormant chaque nuit dans un site idyllique.

• Enfin pour les nomades ayant soif d’hébergements insolites respectueux de l’environnement, originaux, différents, l’île de La Réunion offre quelques possibilités dont il serait dommage de se priver.

Dans ma bulle… Avant de fermer les yeux avoir pour seul panorama le ciel étoilé et la lumineuse voie lactée, plusieurs solutions s’offrent à vous. Aux Makes, non loin de l’observatoire justement, Kaz Insolite propose quatre bulles transparentes à l’intérieur desquelles, allongés dans un grand lit confortable, vous pourrez contempler les étoiles à l’infini…
Le Bubble Dôme village, à Saint-Joseph, fonctionne également sur un principe de dômes géodésiques, opaques cette fois, aux ambiances variées et à l’intimité assurée.

Pour admirer la voute céleste, vous pouvez aussi choisir le bivouac suspendu. Le principe ? Un grand cocon en toile de tente tendu entre deux ou trois arbres à la façon d’un hamac. Situé à proximité de Cilaos, le Cilaosa Parc Aventure vous permettra de dormir à la belle étoile sur ce principe. Mais les plus autonomes d’entre vous pourront aussi louer la tente pour une cinquantaine d’euros la nuit (pour deux personnes).

Et pour rester dans les airs, Des cabanes sur une île, concept de structures plantées entres les arbres tropicaux de La rivière Saint-Louis vous plongeront dans une ambiance calme, boisée, écologique et confortable sans oublier de profiter de la piscine et des massages de Frédéric bien sûr !

Voir aussi :
> Acheter son vol pour l’île de La Réunion
> Quelle météo à quelle saison dans l’île ?
> 1 semaine à La Réunion : que faire ?
> 2 semaines à La Réunion : que faire ?
> Visiter La Réunion en van aménagé
> Le camping et bivouac à La Réunion
> Les meilleurs activités de loisirs à La Réunion
> L’île en images
> L’île en vidéos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *