Randonnée à La Réunion : Une boucle au Piton des Neiges

Trek de 2 jours

Lancez-vous dans l’ascension du plus haut sommet du Sud de l’Océan Indien : Le Piton des Neiges.

Découvrez l’île intense et sa construction extrêmement jeune puisqu’elle jailli de l’Océan Indien il y a environ 3 millions d’années. Un clin d’œil à l’histoire géologique émaillée de nombreuses péripéties et de coups de théâtre.

Une île inscrite à présent au Patrimoine Mondial de l’UNESCO pour sa construction exceptionnelle : le 2 août 2010, les pitons, cirques et remparts rejoignent la liste des biens inscrits par l’organisme.

© Serge Gélabert

Descriptif :

Cette randonnée assez physique en raison de son dénivelé important, vous emmènera jusqu’au point culminant de l’océan indien.

Ce piton est en fait le volcan érodé qui est à l’origine de l’île La Réunion il y a 3 millions d’années. Les dernières coulées remontent à 650.000 ans environ et les projections cendreuses à 20.000 ans sur la forêt de Bébour.

Le refuge de la Caverne Dufour se situe à 2.478m. Il permet d’y passer la nuit avant de repartir de bon matin pour contempler le lever de soleil sur le Piton des Neiges. A moins d’être courageux et de bivouaquer à proximité du refuge voire, pour les plus motivés et les moins frileux, directement au sommet.

Jour 1 :

Une ascension pour des randonneurs entraînés.

Vous démarrez sous les cryptomérias à partir du point de rendez-vous appelé le « Bloc ». Puis vous découvrez une belle forêt de bois de couleurs marquée par une végétation de piémonts sur pente moyenne, sorte de colories des Hauts plus ou moins dégradées (lire notre fiche La flore de La Réunion).

Apparaît ensuite une végétation typique de rempart correspondant à une adaptation à l’altitude et à de fortes pentes.

Enfin à l’approche du refuge de la Caverne Dufour, celle-ci se réduit à des landes d’altitude. A cette hauteur, la végétation se résume à des brandes ou bruyères arborescentes et fleurs jaunes principalement.

DeniveleDénivelé + : 1.100 m

DeniveleDénivelé – : 20 m

Duree montre chronoTemps de marche : 4 heures

Circuit distanceNombre de km : 4 km

Jour 2 :

Réveil matinal pour admirer la lumière d’un des plus beaux lever de soleil !

Vivez l’expérience d’une randonnée nocturne à travers un sentier basaltique.
Pour atteindre le sommet il faut compter environ 2h00.

Les cimes irisées par le soleil levant constituent un spectacle grandiose sur le cirque de Cilaos et partiellement sur celui de Salazie.
Vous dominerez notamment le Gros Morne (3.019 m) et le rempart du Grand Bénare (2.898 m).

Entamez la descente jusqu’au refuge où un petit-déjeuner peut vous être servi avant de repartir.

Sur le retour vous progressez sur une crête pendant environ une heure avant d’emprunter le sentier du Coteau Kerveguen.
Vous plongerez ensuite parmi les cryptomérias, le fameux conifère de l’île, notre sapin créole.

Une série d’échelles et une pente assez raide vous conduiront dans la forêt de Mare à Joseph au débouché de la route RD 241.

Vous atteignez alors l’endroit où les marrons étaient regroupés avant d’être répartis dans l’île (lire notre fiche La Réunion et son histoire).

DeniveleDénivelé + : 600 m

DeniveleDénivelé – : 1.700 m

Duree montre chronoTemps de marche : 7 heures

Circuit distanceNombre de km : 7 km

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *