Acheter son vol pour l’île de La Réunion

Choisir son billet d'avion pour La Réunion : où, quand, comment ?

Pour venir à La Réunion, trois possibilités de voyager : la nage, le bateau et l’avion. Il va de soi que les deux premières options sont difficilement envisageables. Pour visiter l’île de La Réunion, préférez donc l’avion, et pour bien choisir son vol, plusieurs paramètres sont à prendre en compte.

C’est décidé, je pars à La Réunion ! Vous avez choisi la période (si ce n’est pas fait, un coup d’œil à notre article sur la météo vous aidera), les vacances sont posées, il faut maintenant trouver le meilleur vol au meilleur prix.
Plusieurs compagnies assurent les liaisons directes entre la métropole et l’île : Air France, la compagnie réunionnaise Air Austral, Corsair, XL Airways et à partir de juin 2017, la compagnie low cost French Blue, filiale d’Air Caraibes.

Les départs se font de Marseille ou de Paris et vous pourrez choisir de voyager de nuit ou de jour. Au départ de Paris, Air France et Air Austral proposent deux vols quotidiens, Corsair un, et pour XL Airways, un départ de Paris ou Marseille est programmé le lundi et le jeudi seulement.

Pour acheter votre billet, plusieurs possibilités : les agences de voyages, les agences des compagnies ariennes ou internet. Dans tous les cas, le prix du billet varie entre 700€ et 1.500€ pour un vol sec aller-retour, une variation qui dépend de la compagnie et de la période choisie évidemment. Si vous voulez voyager moins cher, privilégiez les périodes hors vacances scolaires (attention celles de La Réunion ne sont pas celles de métropole ). Vous pouvez également opter pour un forfait qui inclue le vol et l’hébergement, beaucoup plus cher, mais qui peut s’avérer judicieux si vous n’êtes pas hébergé sur place.

Les vols sont choisis, les billets réservés, il ne reste plus qu’à préparer les valises ! Un maillot de bain, une paire de bonnes chaussures et trois tubes de crème solaire plus tard, veillez cependant à ne pas dépasser la moyenne de 23kg autorisés en soute. Amis sportifs, vous aurez la chance de voyager gratuitement avec votre matériel sur Air Austral et Corsair, à condition qu’il ne dépasse pas un certain poids (environs 20kg, consultez directement les compagnies).

Vous voilà parti et après quelques 11 heures de vol, vous ouvrez les yeux sur l’océan puis les montagnes imposantes des hauts de Saint-Denis. Le soleil est éclatant, l’air est humide, vous accusez le contrecoup du décalage horaire de + 2 ou 3 heures en fonction de la saison, La Réunion l’île intense, vous vous y habituerez !

Il faut maintenant rejoindre votre kaze (logement), mais avant, n’oubliez pas de récupérer votre carte touristique, la Carte aux trésors disponible gratuitement à l’arrivée, après la Police aux frontières, au bureau de l’office du tourisme ou encore au bureau d’information de l’aéroport.

Une fois à l’extérieur, si personne ne vient vous chercher, plusieurs solutions s’offrent à vous : louer une voiture, prendre un taxi, le bus, ou encore le stop… Les taxis attendent devant l’aéroport, comptez une trentaine d’euros pour aller jusqu’à la grande gare des bus à Saint-Denis, une centaine d’euros pour l’ouest.

La navette T des Cars Jaunes passe toutes les deux heures environs et dessert les villes les plus importantes de l’aéroport Roland Garros de Saint-Denis à Saint-Pierre (dans le sud), en passant par l’aéroport de Pierrefonds (proche de Saint-Pierre et qui permet quelques liaisons avec Madagascar, Maurice et Rodrigues). Pour 5 euros, vous pourrez vous laisser guider tranquillement jusqu’à votre chez-vous tout en observant une partie du littoral.

Vous savez à présent ce qu’il vous reste à faire pour un voyage réussi sur l’île de La Réunion, il est temps à présent de préparer le séjour.

Voir aussi :
> Louer sa voiture à La Réunion
> Trouver un hébergement
> 1 semaine à La Réunion : que faire ?
> 2 semaines à La Réunion : que faire ?
> Toutes les activités de loisirs
> Contacter les Offices de Tourisme
> L’île en images
> L’île en vidéos

1 comment

  1. Saticouche

    Une île extraordinaire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *