2 semaines à l’île de La Réunion, que faire ?

Une visite complète de l'île entre nature, culture et gastronomie

Deux semaines à La Réunion, c’est court, mais suffisant pour vous donner envie de revenir, à condition d’aller à l’essentiel… Le plus simple pour visiter l’île, c’est peut être de la diviser en six grandes zones : le nord, le sud, l’est, l’ouest, les cirques et le volcan.

Le Nord :

C’est votre point d’arrivée, Saint-Denis, le chef-lieu, ses rues commerçantes, son patrimoine architecturale, son parc. Vous pouvez vous y perdre une journée et vous émerveiller devant la beauté des maisons coloniales et autres surprises improbables dans cet environnement urbain, mais les amoureux de la nature ne trouveront pas là leur bonheur.

En allant vers l’est, prenez la voix rapide, sortez à Saint-André, allez admirer l’imposant temple hindouiste du Colosse puis traversez quelques champs de cannes et trouverez l’une des plus imposantes cascades de l’île : la cascade Niagara. Toujours vers l’est, vous pourrez sans difficulté envisager un petit circuit de cascades jusqu’à Saint-Benoit : Bassin la Paix, Bassin la Mer, Cascade des Délices, les bassins Bœuf et Grondin, Bethléem, Takamaka,…

Pour les curieux de culture, de nombreuses plantations de vanille (comme la Vanilleraie de Sainte-Suzanne ou la coopérative Pro Vanille), sucreries (comme celle de Bois-Rouge) et autres distilleries (comme celle de la Rivière du Mât à Saint-Benoit) vous enseigneront les différentes techniques de culture et de transformation de ces richesses de l’île.
N’oubliez pas de goûter notre si bon rhum à l’occasion (avec modération, comme toujours).

L’Est :

pont de la riviere de l'est reunionCommençons notre visite de l’Est à Sainte-Anne. La nouvelle façade de l’église et son clocher sont une des fiertés de la ville. Un peu plus loin sur la route, allez vous rafraîchir dans l’eau claire du Bassin Bleu. Passez ensuite le pont suspendu au-dessus de la Rivière de l’Est, fermé à la circulation, c’est un ouvrage imposant et robuste, à voir. Sur la route de Sainte-Rose, vous ne pouvez ignorer l’église Notre-Dame-des-laves, épargnée par la lave en 1977, lieu miraculé ?

Le Sud :

sud sauvage Cap MechantJuste après Sainte-Rose, descendez vers l’Anse des cascades, petit bijou de la nature, entre eau de source et océan, la végétation y est luxuriante, la détente certaine. Puis la traversée du Grand Brûlé par la route des laves est un absolu incontournable de la Réunion. Entre Saint Philippe et Sainte-Rose s’étend une zone de lave. Le Piton de la Fournaise a ainsi marqué tout le littoral du Sud Sauvage avec de successives coulées d’un noir plus ou moins intense. A Saint-Philippe, prenez le temps de faire la visite guidée du Jardin des parfums et des épices pour mieux comprendre la flore de La Réunion. Marchez ensuite sur la confortable pelouse du Cap Méchant et admirez le combat perpétuel entre l’Océan déchaîné et les falaises abruptes du littoral.

Continuez la route vers Saint-Joseph, à la Plaine des Grègues, la Maison du Curcuma livrera tous les secrets de cette épice qui occupe une place incontournable dans la cuisine réunionnaise. Plus loin, la rivière Langevin doit être l’occasion d’une halte, remontez le cours d’eau jusqu’à la magnifique cascade de Grand Galet. Après Saint-Joseph, la petite anse de Manapany-les-Bains sera l’occasion d’une baignade agréable et sécurisée. Pour conclure ce tour du sud sauvage, avant Saint-Pierre profitez de vaste étendue de pelouse et de sable de Grande Anse pour une sieste sous les cocotiers.

L’Ouest :

Air Aventures lagonApprécié pour ses plages et ses lagons, l’ouest de la Réunion n’est pas seulement une zone de bronzette, baignade, plongée, c’est aussi un pôle culturel, animé et chaleureux.
La plage de sable noir de l’Étang-Salé-les-Bains est tout d’abord une surprise, attention néanmoins à ne pas se brûler les pieds en saison estivale. Sur la route du littoral qui rejoint cette dernière ville et celle de Saint-Leu, deux agréables sites sont à voir. Le premier, le Souffleur, est un phénomène naturel impressionnant les jours de fortes houles, les vagues s’engouffrent dans la roche pour jaillir près de vous, le second est le fameux gouffre.

La Pointe-au-Sel, un peu plus près de Saint-Leu héberge quelques salines autour d’un musée du sel, un des meilleurs sels du monde parait-il. Par jour de grisaille, Kélonia (appelons-le « musée de la tortue ») et le musée Stella Matutina récemment rénové feront deux parfaites destinations culturelles.

En continuant la route vers Saint-Denis, les plages de la Saline, l’Ermitage et Saint-Gilles ou les bassins et cascades (Cormorans, Aigrettes et Malheur) feront également le plaisir de toute la famille. Pour ceux qui voudraient prendre un peu de hauteur, le point de vue du Maïdo, au dessus de Saint-Gilles-les-hauts, offre une vue imprenable sur le cirque de Mafate. Les plus courageux descendront dans le cirque par un le sentier balisé menant à Roche Plate.

Le Cap Lahoussaye, entre Saint-Gilles et Saint-Paul est par ailleurs un spot inévitable pour qui voudrait voir les baleines durant l’hiver austral ou admirer un superbe coucher de soleil. Enfin, si vous avez la chance de passer par la ville de Saint-Paul un vendredi ou samedi, baladez-vous entre les étals du marché, colorés, parfumés.

Les cirques :

Vous le savez, trois cirques marquent le cœur de l’île de La Réunion : Salazie, Cilaos (accessibles en voiture) et Mafate, qui se découvre à pieds.

Pour accéder au cirque de Cilaos, le plus au sud, une seule route est possible. Partez de Saint-Louis, et après la fameuse route des 400 virages, vous verrez le charmant village de Cilaos, connu pour ses lentilles, son vin et sa broderie. Le cirque est aussi un vaste espace verdoyant dont les remparts sauront vous impressionner. C’est également le départ du bloc, un des accès possibles pour monter au Piton des neiges, point culminant de l’île (3.070 mètres).

Au nord, le cirque de Salazie, beaucoup plus sauvage et humide, accessible depuis Saint-André, est réputé pour ses cascades et une atmosphère brumeuse et intrigante. Les cases du village de Hell Bourg, et notamment la Maison Folio sont absolument authentiques. Le Voile de la Mariée, la Cascade Blanche, le Trou de fer ou la Marre à poules d’eau sont quelques-unes des merveilles naturelles à ne pas rater si vous vous rendez à Salazie. Pour les sportifs, le Piton d’Anchaing qui se dresse au centre du cirque à 1.356 mètres, offre de très beaux points de vue.

Bien entendu, Cilaos comme Salazie sont les points de départ des plus belles randonnées de l’île. Le Col des bœufs ou le Col du Taïbit, vous permettront de descendre dans le cirque de Mafate. Une fois dans Mafate, que vous décidiez de dormir dans un gîte à Marla, La Nouvelle, Cayenne, Aurère , Grand-Place, ou que vous campiez à plateau Kerval, près d’une rivière, au pied d’un rempart ou autre, le spectacle unique sera à la hauteur des quelques heures de marche effectuées.

Le volcan et la route des plaines :

Aube sur la Plaine des Sables - La RéunionImpossible d’envisager de venir à La Réunion sans aller voir le volcan du Piton de la Fournaise. Seul volcan en activité de l’île, qu’il soit en éruption ou non, il ne vous décevra pas. Depuis le Tampon, remontez vers Bourg Murat et après quelques virages et un changement radical de paysage, vous voilà sur mars, ou en tout cas à la Plaine des sables et ses étendues désertiques orangées, variant selon la luminosité.

A la fin de la route, vous pouvez observer l’enclos Fouquet et les alentours du volcan depuis le Pas de Bellecombe. Pour les marcheurs, il est aussi possible de descendre dans l’enclos pour rejoindre le sommet  de la Fournaise (2.632 mètres). Sur la route, un arrêt à la Cité du Volcan vous aidera à comprendre la formation de l’île et les caprices du four qui l’anime.

Sur la route des plaines, visitez les villages de la Plaine de Cafres et de la Plaine des Palmistes. Les forêts de Bébour ou Bélouve, le tour de Grand Étang sont des exemples de promenades sauvages et typiques, à faire à pieds ou à dos de cheval, pourquoi pas ?

Et si votre porte-monnaie le permet, survoler l’île en hélicoptère ou en ULM sera un excellent moyen de découvrir cirques, montagnes et volcan d’en haut…

BON SÉJOUR !

Voir aussi :
> La Carte routière de La Réunion
> La Carte du Top 50 des randonnées
> L’île en images
> L’île en vidéos
> 1 semaine à La Réunion : que faire ?
> Trouver un hébergement
> Les meilleures activités de loisirs à La Réunion
> Les sites culturels incontournables

3 comments

  1. Annie K

    Même moi qui habite l’île depuis 30 ans,je n’ai pas encore tout fait, tout vu ni tout goûté…. Ce site est vraiment parfait pour tout apprendre de la Réunion, de son histoire à ce qui peut être découvert de nos jours. Bonne ballade culturelle

  2. Rachida Saledy

    Magnifiques paysages et grande envie de visiter

    J’aimerais voir l’île de près !

  3. HUET

    Excellente présentation de la Réunion

    Excellente présentation de la Réunion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *