Le Rhum à la Réunion : de la coupe à la fabrication

Un des piliers de la culture créole réunionnaise Claim this listing

Le rhum est le troisième spiritueux le plus consommé dans le monde. L’île de La Réunion est marquée par une longue et forte tradition rhumière. En effet, la culture de la canne à sucre n’a pas seulement façonné le paysage de l’île, elle a aussi profondément marqué son histoire.

Premier gouverneur de Bourbon arrivé en 1665 avec les premiers colons, Etienne Regnault aurait importé la canne. Les habitants l’ont cultivé à l’échelle de la petite culture artisanale, pour son jus qu’ils consommaient tel quel ou fermenté, rarement distillé.

La culture de la canne débute vraiment au 19ème siècle, en 1815. Nécessitant beaucoup de main d’œuvre, la filière participe à l’augmentation du nombre d’esclaves venus d’Afrique de l’est et de Madagascar, à l’origine introduits pour la culture du café.

En 1768, Bougainville introduit une canne originaire de Tahiti. A La Réunion elle connaîtra son succès sous le nom de « Canne d’Otahiti ». Appelée « Canne Bourbon », elle s’exportera par la suite dans le reste du monde notamment aux Antilles, en Louisiane, au Brésil, à Hawaï.
De 1820 à 1850, la « Canne Bourbon » détrône la « Canne Créole » et devient ainsi la canne la plus cultivée dans le monde.

A La Réunion la récolte dure 5 mois, de juillet à Novembre et la plupart du temps, elle est réalisée à la main.

Il existe aujourd’hui trois distilleries : Distillerie de Savanna, Rivières du Mât et Isautier. La marque de rhum la plus connue est Rhum Charrette aux côtés des rhums Savanna, Rivières du Mât, Isautier, Chatel ou Varangue.

En savoir plus en vidéo :

Voir aussi :
> Les sites culturels incontournables
> Tous les musées de l’île
> La cuisine réunionnaise
> Les fruits et les légumes de saison
> L’île en images
> Vidéo : La Réunion : nature et culture
> Vidéo : Quels plats mange t-on à La Réunion ?

© Photo 3 : Saga du Rhum sur cartedelareunion.fr / Photo 4 : Rhum Charrette

Je note et je donne mon avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *