Cirque de Mafate

Paradis des randonneurs et amoureux de la nature, c'est le seul cirque de l'île accessible à pied Claim this listing

Mafate est l’un des trois cirques naturels de l’île de La Réunion avec Cilaos et Salazie.

Le cirque a vu le jour suite à l’effondrement du dôme du massif du Piton des Neiges et d’une érosion très marquée créant un relief particulièrement escarpé et accidenté.
Sa particularité : c’est le seul cirque à être accessible uniquement à pied ou en hélicoptère. Cilaos et Salazie étant desservis par la route.

Cet isolement historique explique logiquement qu’au 18ème siècle, les esclaves en fuite des plantations, y cherchaient en priorité refuge (lire notre fiche La Réunion et son histoire). Ils auraient ainsi été les premiers habitants des îlets de Mafate. La Vallée secrète incarne parfaitement ce passé tourmenté, un site témoin direct et le plus ancien que l’on connaisse, des premiers occupants du cirque.

Mafate se trouve dans le cœur du Parc national de La Réunion, créé en 2007. Depuis 2010, le cirque a été inscrit au patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO au titre des Pitons, cirques et remparts de l’île de La Réunion.

À peine 700 habitants peuplent ce sanctuaire naturel de 103.5 km2 dont 150 à La Nouvelle, le plus habité des ilets du cirque, situé à 1.400 mètres d’altitude.

Les Mafatais, natifs du cirque, habitent ces « îlets » en général positionnés sur les rares plateaux qu’offre le cirque. Il y en a neuf dans tout le cirque. Dans ces derniers, on y trouve de nombreux gîtes et tables d’hôtes. L’ambiance généralement très conviviale associée à l’isolement géographique font en général du passage dans Mafate un moment intense et particulièrement authentique.

Les couleurs au lever du jour comme au coucher du soleil laissent rarement indifférent.

En raison de son relief tourmenté et chaotique, Mafate est un paradis de la randonnée ; il compte 140 kilomètres cumulés de sentiers. L’altitude moyenne est de 1.200 mètres, le point le plus bas est à 115 mètres, c’est le lit de la rivière des galets à la sortie du cirque, le plus haut correspond au sommet du Gros Morne et ses 3.019 mètres.

Il existe plusieurs accès à Mafate. Pour chacun d’entre eux, il faut en général compter entre 2 et 3 heures pour rejoindre le premier îlet :
– depuis le cirque de Salazie (emprunter la route forestière depuis Grand Îlet) en passant par le Col des Bœufs ou Col de Fourche pour accéder à la Nouvelle, Marla, Îlet à Bourse, …
– depuis l’ouest de l’île en descendant du Maïdo, Sans-Souci (Saint-Paul) en passant par l’étonnante Canalisation des orangers, Dos d’Âne, la rivière des Galets (départ depuis La Possession) pour rejoindre respectivement Roche Plate, Îlet des Orangers, Cayenne ou Grand Place
– depuis le cirque de Cilaos en passant par le Col du Taïbit pour rejoindre Marla, l’îlet situé le plus à l’intérieur du cirque

Dans certains îlets, une boutique permettra de vous approvisionner.

D’une forme grossièrement ovale, le cirque de Mafate s’étire sur 14 km sur un axe nord-sud pour une largeur d’environ 7 km dans sa partie la plus ouverte. La rivière des Galets en sort au nord-ouest par un cours d’eau de plus de 7 km qui rejoint l’océan Indien.

Mafate vient de l’adjectif malgache mahafaty que l’on traduit par « mortel, mortifère, qui tue », à mettre en perspective avec la dangerosité de l’environnement.

Voir la vidéo sur le cirque de Mafate.
Lire notre fiche pratique : Découvrir le cirque de Mafate.

© Photos 1, 2, 3, 7, 8, 11 : Serge Gélabert – Photo 4 : Esprit randonnée sur cartedelareunion.fr – Photo 12 : 4×4 Mafate sur cartedelareunion.fr

1 avis

  1. Malaaaaaaaaaaade

    Malaaaaaaaaaade !

Je note et je donne mon avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *