Le macabit

Un bon indicateur de l’évolution du milieu et de l'état de santé des lagons Claim this listing
  • Qui est le macabit exactement ?

Le macabit est un petit mérou. Il est aussi appelé mérou gâteau de cire de par sa robe recouverte de petits hexagones rappelant les alvéoles de cires fabriquées par les abeilles.

  • Où peut-on observer les coraux ?

On croise communément le macabit dans les différents lagons de La Réunion. Cette espèce est cryptique, elle est capable de se cacher dans son environnement par mimétisme.

Sédentaire et curieuse elle reste néanmoins observable si on y prête attention.

Il existe plusieurs espèces de macabits dans le récif. Généralement, quand nous parlons du macabit, nous parlons de l’espèce Epinephelus merra. Cette espèce est suivi annuellement par la réserve depuis 2008.

Le macabit constitue en effet un bon indicateur de l’évolution du milieu. Il est à la fois prisé des pécheurs à pied de loisirs, souvent associé aux zones de coraux branchus en bonne santé, et sédentaire. Il est d’ailleurs devenu la mascotte de la Réserve en 2019 : « Tony le macabit ».

Le macabit change de sexe avec l’âge. Il est d’abord femelle puis lorsqu’il atteint une taille comprise entre 18 et 20 cm, il devient mâle. Il a alors entre 3 et 5 ans. On dit qu’il est hermaphrodite protogyne.

Lors de la reproduction, les gamètes mâles et femelles sont libérés dans l’eau. La fécondation est externe. Les œufs se transforment en larves qui sont emportées vers le large. Ces dernières retourneront plus tard dans le récif. On assiste parfois en début d’année à des arrivées massives de petits, phénomène aussi appelé « recrutement massif ».

Dans le « lagon », le macabit est en haut de la chaine alimentaire. On le caractérise d’ailleurs de top-prédateur. Il est carnivore et se nourrit essentiellement de poissons et crustacés qu’il chasse à l’affut. Caché, lorsque la proie s’approche, il l’attrape d’un mouvement vif de la mâchoire. En périodes de disettes, il peut être cannibale.

  • Qu’est-ce que le sentier sous-marin ?

Dans un souci de sensibilisation du grand public à cet enjeu de préservation, la Réserve Naturelle Marine a crée le Sentier sous-marin de l’Ermitage, des visites guidées gratuites, pédagogiques et ludiques, du récif.

Accompagné d’une guide expérimentée, vous partez à la découverte de la richesse et de la fragilité du récif corallien de l’Ermitage. La visite est gratuite, il faut simplement vous munir de vos palmes, masque et tubas.

© Thierry Péres


Les récifs sont des milieux très fragiles qui renferment une biodiversité remarquable, protégeons-les !
En savoir plus


En partenariat avec :

© Photos : B.Cauvin-GIP RNMR

Heures d'ouverture :
Ouvert toute l'année

Je note et je donne mon avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *