Coronavirus / Voyage à La Réunion : Les 7 étapes du parcours sécurisé du voyageur

La Réunion : une destination SAFE garantissant la sécurité des voyageurs

Le lundi 8 juin dernier, la minuter des Outre-mer, Annick Girardin avait annoncé trois mesures importantes pour les voyages à destination des territoires ultra marins.

Depuis le 22 juin, les motifs impérieux familiaux et professionnels pour venir à La Réunion ont été supprimés, de même que les plafonds de passagers par vol.
A compter du 10 juillet prochain, le quarantaine de 7 jours (ou septaine) disparaîtra à son tour.

Entre le 22 juin et le 10 juillet, le protocole transitoire en cours d’expérimentation prévoyait en effet la réduction de la quarantaine de 14 à 7 jours avec test de dépistage du Covid-19 avant le départ et 7 jours après l’arrivée dans l’ile (lire notre fiche pratique sur le sujet).

Après le 10 juillet au plus tard, date à laquelle doit être votée la loi de fin d’état d’urgence sanitaire, l’ensemble des mesures de quarantaine seront levées.

Afin de rassurer les voyageurs sur le caractère SAFE de la destination Réunion et communiquer sur les garanties prises pour sécuriser l’ile d’un point de vue sanitaire, l’IRT (Ile de Réunion Tourisme) a mis en place « un parcours sécurisé du voyageur » de bout en bout.

Ce parcours voyageur comprend 7 points d’étape en accord avec les protocoles sanitaires édictés par le gouvernement :

1. Embarquement : A partir du 10 juillet, un test RT-PCR devra obligatoirement être effectué entre 72h et le jour du voyage

2. À bord : Le masque est obligatoire pour tous les plus de 11 ans. Les gestes barrières et les mesures d’hygiène doivent être respectés. Les services à bord sont adaptés durant toute la durée du vol.

3. A l’arrivée à Roland Garros : Si aucun test n’a été réalisé avant le départ, une quatorzaine est imposée ainsi qu’un test de dépistage RT-PCR. Les gestes barrières et les mesures d’hygiène doivent être respectées.
Présence de la Croix Rouge dans le hall d’arrivées de l’aérogare pour la sensibilisation et le rappel des gestes barrières.

4. Location d’un véhicule : L’ensemble des mesures d’hygiène et de distanciation doivent être respectées, en plus du port du masque pour les plus de 11 ans. Les loueurs désinfectent systématiquement les véhicules.

5. Dans les hébergements touristiques : Le masque est obligatoire au sein des parties communes. Les mesures d’hygiène et de distanciation sociale doivent être respectées pour l’accès aux services de restauration et à la piscine.

6. Les restaurants : Adaptation de leur espace afin d’assurer la distanciation sociale et les mesures d’hygiène. Le masque est obligatoire au sein des établissements pour les plus de 11 ans, lors des déplacements entre les tables.

7. Loisirs : Tous des sites naturels comme les plages, les cirques, les forêts ou encore le volcan sont ouverts au public. L’accès aux activités de loisirs doit se faire dans le bon respect des mesures sanitaires en vigueur et les recommandations particulières propres à chaque type d’activité.
Les flux de visiteurs sont régulés au sein des établissements culturels.

Lire aussi :
Coronavirus / Transport aérien : Prévisions de trafic entre Paris et La Réunion en juin et juillet

Les mesures commerciales prises par les compagnies aériennes