Le Grand Raid de La Réunion et sa mythique Diagonale des Fous

L'un des ultra-trails les plus durs au monde, attraction majeure des coureurs de tous horizons

L’île de La Réunion bénéficie d’un climat et d’un environnement naturel exceptionnels, propices à la pratique d’activités sportives tout au long de l’année. C’est un paradis des sports de plein air, une terre idéale qui compte notamment plus de 1.000 km de sentiers balisés. Que vous soyez randonneurs novices ou expérimentés, l’ile offre une palette de parcours adapté à tous les niveaux.

Pour les amateurs de sensations fortes et adeptes du trail, La Réunion organise chaque année au mois d’octobre le Grand Raid, qui prend souvent le nom « Diagonale des Fous », la course majeure de cet évènement composé de 4 courses au total. Le Grand Raid est un des ultra trails les plus exigeants de la planète en raison notamment du relief très escarpé, mais aussi du climat tropical de l‘île.
La Diagonale des Fous traverse l’île du sud-est au nord-ouest et compte parmi les courses les plus difficiles de sa catégorie.

Le Grand Raid attire chaque année rassemble des participants du monde entier avec une trentaine de nationalités représentées.

  • Un brin d’histoire

– La première édition du Grand Raid a lieu en 1989. La course s’appelle alors « La Marche des Cimes » et rassemble 550 participants pour un parcours de 112 km traversant l’île du nord au sud.

– L’année suivante, en 1990, l’épreuve sportive prend le nom de « La Grande Traversée » et compte environ 1000 concurrents.

– Un an plus tard, elle sera baptisée « La Course de la Pleine Lune » avec une distance de 129 km.

– En 1994, elle prend son actuel « Le Grand Raid » et se dote d’une dimension internationale grâce à la médiatisation d’un journaliste du Jogging International qui la surnomme « La Diagonale des Fous ».

Cette volonté d’internationalisation de la course s’affirme en 2014 avec son adhésion au circuit mondial, l’Ultra Trail World Tour qu’elle quittera en 2017. La Diagonale des Fous s’affirme en 2014 avec le parcours le plus long de son histoire, 172 km et des conditions météorologiques extrêmes. Depuis 2016, les distances et le dénivelé positif se sont stabilisés à environ 165 km et 9700 m.

  • Un évènement, 4 courses

Aujourd’hui, le Grand Raid rassemble 4 courses, 3 épreuves ont été ajouté avec différents lieux de départ, mais un seul point d’arrivée, le stade de La Redoute à Saint-Denis :

– La Mascareignes de 74 km et 4.030 m de dénivelé positif débute en général à Grand Îlet dans le cirque de Salazie
– Le Trail de Bourbon de 111 km et 6.433 m de dénivelé positif part généralement de Cilaos
– La Diagonale des Fous de 169 km et 9.721 m de dénivelé positif démarre à Saint-Pierre – Ravine Blanche
– Le Zembrocal Trail en relais à 4, de 182 km et 11.167 m de dénivelé positif. Le premier relayeur part du Domaine Vidot à Mont Vert les Hauts

La Diagonale des Fous s’avère bel et bien l’épreuve reine du Grand Raid. La course a même été élue Ultra trail le plus mythique au monde par le magazine l’Équipe et fait rêver tous les traileurs de la planète.

Le parcours, variant entre 160 et 170 kilomètres avec près de 10.000 m de dénivelé positif, passe par les sites les plus emblématiques de l’île. Les coureurs partent du bord de mer de Saint-Pierre pour aborder les pentes du Piton de la Fournaise. Ils traversent la Plaine des Cafres puis amorcent la descente vers le cirque de Cilaos. Les traileurs accèdent alors au cirque de Mafate par le Col du Taïbit. La sortie des cirques se fait par le terrible Maïdo pour ensuite retrouver la côte sur le terrain très accidenté du Chemin des Anglais. Enfin, les coureurs se dirigent vers l’arrivée au stade de la Redoute dans les hauteurs de Saint-Denis.

Le meilleur coureur met environ 23h30, d’autres partent pour 2 à 3 jours d’efforts. Le temps maximum pour réaliser cet exploit est de 66 heures ! Les bâtons sont interdits sur les 4 courses du Grand Raid.

  • L’édition 2021

Programmée pour le week-end du 21 au 24 octobre, le départ pour la Diagonale des Fous sera donné le jeudi 21 octobre à 21h00 à Saint-Pierre – Ravine Blanche. Les participants devront effectuer 165 km avec 9.576 m de dénivelé positif.

Au total, plus de 6.523 traileurs s’élanceront sur les sentiers de La Réunion. Parmi eux, environ 2.882 coureurs s’aligneront sur la Diagonale des Fous.

  • Conditions d’inscription

Pour cette épreuve sportive très convoitée par les locaux et traileurs du monde entier et en raison d’un parcours très étroit et escarpé, les places sont limitées. Des quotas de participation sont imposés. Pour les Réunionnais, si les demandes de pré-inscriptions sont supérieures au nombre de places proposées, un tirage au sort est effectué sous contrôle d’un huissier. De même pour les compétiteurs français non résidents à La Réunion.


Les étrangers, non résidents à La Réunion, devront s’inscrire directement, sans tirage au sort, auprès de l’association du Grand Raid ou bien par l’intermédiaire de Bourbon Voyages. Cette agence de voyages partenaire propose la vente de packages, réservée aux non-résidents de l’île. Elle comprend l’inscription à une course, un billet d’avion aller-retour et trois nuitées. Les coureurs identifiés comme des « élites » bénéficient, suivant leur indice de performance, de certains avantages tels que le billet d’avion fourni par l’association du Grand Raid et un forfait hébergement de 700€.

Autre critère de sélection : pour vous inscrire à la Diagonale des Fous, vous devrez justifier d’avoir couru et terminé 2 trails ou ultra-trails avec au moins 85 points chacun et pour le Trail de Bourbon, une course réunissant 85 points.

Aucun point n’est exigé pour la Mascareignes et le Zembrocal trail, mais une expérience et un bon entraînement sont conseillés. Vous devez également fournir un certificat attestant de votre aptitude à l’épreuve et être âgé de 20 ans révolus au jour du départ de la course.

  • Un défi sportif à la dimension culturelle indéniable

Cette course symbolise beaucoup de choses pour les Réunionnais, c’est un peu le Tour de France péi. Les coureurs sont vénérés sur les quatres coins de l’île. Tout le monde est derrière sa radio ou devant la télévision et nombreux sont ceux qui encouragent  les traileurs directement sur le parcours, sans oublier la multitude de bénévoles qui soignent, nourrissent, abreuvent, réchauffent et consolent les coureurs. Nul autre évènement dans l’île de La Réunion ne mobilise de tels moyens humains et logistiques. La course implique certes de nombreuses opportunités économiques et touristiques, mais est avant tout un rite réunionnais.

© Le Département

Cet exploit sportif est au regard de nombreux Réunionnais une sorte de tradition, un passage « obligatoire » vers la vie d’adulte, mais c’est aussi pour beaucoup, l’empreinte d’une partie sombre de l’histoire de l’île, celle du marronnage (lire notre fiche pratique La Réunion et son histoire). Les esclaves, pour échapper à la servitude sur les plantations coloniales se sont réfugiés dans des lieux inaccessibles, notamment dans les Hauts de l’île, vers les zones inhabitées, les hauts sommets inexplorés et escarpés de la région. Certains locaux ont pris conscience qu’en arpentant ces sentiers, ils revivraient cette période identitaire de l’histoire de leur île.

Si le Grand Raid de La Réunion est si prisé par les traileurs du monde entier, c’est qu’il reflète parfaitement l’île, c’est une course très « métissée » : les concurrents féminins ou masculins sont de tout âge, grand sportifs ou amateurs, de catégories professionnelles diverses, bref une diversité à l’image de l’île (lire La Réunion, une terre de diversité).

  • Les grands champions du Grand Raid

Parmi les plus beaux palmarès du parcours actuel du Grand Raid, celui de François d’Haene arrive en tête avec un total 4 victoires (2013, 2014, 2016 et 2018) suivi de Benoît Girondel avec 2 victoires (2017 et 2018) tout comme l’espagnol Kilian Jornet (2010 et 2012). Plus récemment, on retiendra la victoire de Grégoire Curmer en 2019, avec un parcours effectué en 23h33 min, une édition ponctuée de nombreux rebondissements.
Chez les femmes, la Réunionnaise Marcelle Puy, quintuple championne (1995, 2002, 2007, 2008 et 2010), surnommée la « reine du Grand Raid » sort inévitablement du lot.

Vous êtes passionné de trail et vous avez envie de découvrir cette course mythique en vous dépassant physiquement et mentalement dans un décor et une ambiance de « fous » ? Vous souhaitez immortaliser cette expérience hors du commun en rapportant une médaille et le t-shirt du finisher « J’ai survécu » ? Alors, n’attendez plus pour vous entrainer et participer à cette aventure unique et intense qui marquera votre mémoire à jamais !

Voir aussi :
> Conseils à suivre avant de partir en randonnée
> Connaître les conditions météorologiques du jour
> La Carte du Top 50 des randonnées
> La Réunion côté Nature et Aventure, une histoire de passionnés !
> L’île en images
> Vidéo : Les GR de La Réunion en vidéo : GR R1, GR R2 et GR R3
> Vidéo : La Réunion vue du ciel
> Vidéo : Les cascades et les bassin de La Réunion

la côte Nord la côte Est le Volcan la côte Sud la côte Ouest les Cirques les Hauts