Les activités gratuites à La Réunion

Toutes les activités que vous pouvez pratiquer à l'île de La Réunion sans avoir à dépenser d'argent

Votre porte-monnaie est à plat et pourtant La Réunion est là qui vous appelle… Rassurez-vous, pas besoin de rester enfermé, que vous soyez résidant ou en vacances, de nombreuses activités et découvertes sont à votre portée sans dépenser d’argent, il suffit de suivre le guide.

La plage : baignade, observation des fonds marins et activités sportives

Une des activités gratuites de la Réunion qui ne vous aura sans doute pas échappé, c’est évidemment la plage. Sur le littoral ouest, avec ou sans palmes et tuba, vous pouvez profiter du lagon et de ses habitants : des poissons de toutes les tailles et de toutes les couleurs, les plus chanceux pourront même apercevoir tortues, murènes et raies.

Pour les curieux, la réserve marine organise des visites gratuites du lagon le mardi, le mercredi et le vendredi. Vous en apprendrez davantage sur le récif corallien et la vie qui l’anime. Il suffit pour cela de venir au rendez-vous sur la plage de l’Ermitage avec vos palmes, masque et tuba pour suivre le sentier sous-marin.

Côté plage, de nombreux filets sont montés par les sportifs, alors n’hésitez pas à vous joindre à eux pour une partie de beach volley, beach tennis ou encore pour jouer les funambules sur une des nombreuses slacklines tendues entre deux cocotiers ou filaos.

> Voir la vidéo : Plongée – Faune et flore de La Réunion

La pêche

Toujours sur les bords de l’Océan Indien, vous n’aurez besoin que d’une canne et quelques appâts pour vous lancer dans la pêche depuis les côtes rocheuses, les digues ou en bord de plage. Vous pouvez ainsi pêcher depuis les ports, directement sur les digues (Saint-Paul, Saint-Gilles, Saint-Leu, Sainte-Rose, Saint-Joseph, Saint-Pierre…). Les plus courageux lanceront le fil depuis la roche volcanique, dans l’ouest ou le sud, faites cependant attention aux vagues qui peuvent surprendre.

Toujours côté pêche, La Réunion bénéficie également de nombreux cours d’eau douce qui regorgent de poissons. Vous pouvez donc par exemple vous laisser tenter par la pêche aux truites à Saint-Joseph, Langevin ou encore Roche plate dans la Rivière des Remparts. L’activité est ouverte de mi-octobre à mi-avril et une carte de pêche pour les vacances vous coûtera 25 euros. Attention cependant à respecter la taille légale des individus pêchés.

Cascades et Bassins : baignade et observation des fonds

Si pour vous l’eau est plutôt faite pour sauter d’une cascade et se rafraîchir, les nombreux bassins d’eau salée ou douce sur toute l’île vous raviront pour pas un sous et sans marcher. En voici quelques exemples :
– en partant de Saint-Denis vers l’est : Bassin la Mer et Bassin La Paix à Bras-Panon sont non seulement des haltes baignades idéales, mais en plus l’occasion de découvrir les magnifiques orgues basaltiques et, en explorant les alentours, des jacuzzis naturels…
– le Bassin bleu de Sainte-Anne, qui est assez apprécié durant les chauds jours d’été, bénéficie d’une eau limpide qui rejoint la mer
– le Puits des Anglais, à la sortie de Saint-Philippe, est une piscine en bord de roche volcanique et d’océan alimentée par les eaux de sources avoisinantes
– En continuant vers Saint-Joseph, la rivière Langevin et ses dizaines de bassins vous laissera le choix du point de chute ou de plongeon
– Idem à la rivière des remparts à l’entrée de Saint-Joseph ou de nombreux bassins jalonnent le cours d’eau (direction la plaine de Grègues)
– A Saint-Pierre, les sportifs apprécieront le Bassin 18 dans lequel se mêlent eau douce et eau de mer face à l’océan
– Plus à l’ouest, les populaires bassins de Saint-Gilles (Cormorans, Aigrettes et Malheur) sont incontournables et magnifiques (bien qu’officiellement interdits d’accès) et le moulin du Tour des Roches à Saint-Paul, bien qu’en bord de route, n’en est pas moins charmant et pratique

Dans la plupart des bassins et cascades, il n’est pas idiot de prendre son masque et ses palmes. En effet, le relief, la végétation et la faune sous parfois aussi riches que surprenants.

La randonnée

La randonnée pédestre, gratuite, ouvre le champ des possibles au maximum, il y en a pour tous les goûts ! Que vous soyez marcheur confirmé ou qu’une simple promenade suffise à combler votre bonheur, l’île de La Réunion est réputée pour ses multiples sentiers, ses paysages divers.

Voir notre sélection des randonnées ou consulter la carte du Top 50 des circuits de l’île.

> Regarder également la vidéo La Randonnée pédestre à la Réunion.

Et si l’idée de prolonger votre escapade vous attire, le bivouac reste une solution économique pour partir quelques jours se ressourcer. Poser sa tente n’est pas autorisé partout -d’où l’existence de campings– mais tant que vous respectez le lieu choisi pour faire un petit dodo, il est plutôt bien accepté. Que vous soyez dans les cirques, dans les plaines ou sur la côte, favorisez les lieux plats, abrités, et si possible près d’un point d’eau. La mission sera réussie si vous arrivez à fermer l’œil et qu’en regardant derrière vous en partant, vous ne constatez aucune preuve de votre passage.

La randonnée est une excellente occasion pour admirer les splendeurs qu’offrent la faune et la flore réunionnaises.

Le VTT

En ce qui concerne les excursions en VTT, les pistes les plus réputées se situent du volcan du Piton de La Fournaise à Saint-Joseph, du Maïdo aux côtes de l’ouest par les forêts de cryptomerias et de tamarins, ou encore dans la descente du Dimitile jusqu’à l’Entre-Deux… Sensations garanties !

> Voir la vidéo : La Réunion en VTT.

L’escalade

Pour rester dans le thème des sensations fortes, ceux qui sont équipés pourront s’adonner à l’escalade en milieu naturel. De nombreuses voies sur blocs ou falaises sont aménagées partout dans l’île. C’est notamment le cas à Cilaos où une multitude de voies a été mise en place pour débutants et confirmés.
Vous pouvez faire votre choix sur le site réunionnais de la Fédération Française de la Montagne et de l’Escalade. Restez tout de même vigilant, l’escalade sur voies naturelles reste une pratique dangereuse qui nécessite la plus grande prudence.

Culture

Se cultiver n’a jamais fait de mal et si en plus certains sites culturels sont libres d’accès, ce serait dommage de ne pas en profiter : la cathédrale de Saint-Denis, le Jardin de l’Étatla mosquée Noor-e-Islam, l’église Sainte-Anne, l’église Notre Dame des Laves, le Temple du Colosse, le Temple du Petit Bazar, le Parc du Colosse

Une fois toutes ces activités gratuites découvertes, il vous restera toujours la lecture et le farniente sur la serviette, à l’ombre d’un filao.

Voir aussi :
> Se déplacer en stop et en covoiturage
> Se déplacer en bus à La Réunion
> Les sites culturels incontournables
> Le camping et bivouac à La Réunion
> La carte des aires de pique-nique
> L’observation des baleines
> 1 semaine à La Réunion : que faire ?
> 2 semaines à La Réunion : que faire ?
> Toutes les activités de loisirs
> L’île en images
> La Météo du jour

1 comment

  1. It's really great !

    It’s really great that you are sharing this information. Thank you !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *