Quelles activités faire quand il pleut à La Réunion ?

Musées, Maisons culturelles, loisirs en ville, expositions, Spa... les activités ne manquent pas quand la pluie tombe dans l'île

La carte postale voudrait que l’île soit toujours représentée sous le soleil des tropiques, plages, cascades, randonnées, activités extérieures,… mais quand la pluie s’invite, c’est tout un fantasme qui tombe à l’eau ! Alors pour éviter de couler vos vacances, voici quelques idées d’activités à faire malgré les gouttes.

> S’émerveiller :

Les amoureux de la nature se réjouiront de partir à la rencontre des tortues à Kélonia à Saint-Leu, ou découvriront toutes la puissance brute du volcan à la Cité du Volcan à la Plaine des Cafres. Au cœur du Jardin de l’État, à Saint-Denis, se dresse le Musée d’histoire naturelle, une façon d’en savoir plus sur la faune et la flore de l’île et ses environs sans se mouiller les pieds dans un jardin…

Afin de se tourner toujours un peu plus vers la nature, la Maison du Parc National de la Plaine des Palmistes, qui fait le lien entre les hauts et les bas de l’île, vous permettra de voyager en intérieur, vous sensibiliser à de nombreuses problématiques écologiques qui touchent l’île et fera une bonne introduction à la randonnée qui commencera quand la pluie, elle, cessera…

> Se cultiver :

Les amateurs de culture et d’histoire ne seront pas en reste grâce aux nombreux musées et sites culturels de l’île. L’impressionnant musée de l’histoire de la canne à Stella Matutina à Saint-Leu, retrace ainsi l’histoire de la canne à La Réunion dans une immense usine de traitement de la canne aménagée pour rendre le savoir accessible à tous.

Le Musée de musique et instruments de l’Océan Indien à Hell-Bourg ou le Musée des arts décoratifs de l’Océan Indien à Saint-Louis vous éclairciront sur la subtilité visuelle et auditive de cette région du monde. Dans les hauts de Saint-Gilles, le Musée de Villèle retrace l’histoire de l’esclavage à la Réunion afin de ne jamais oublier ceux qui ont fait l’île que nous connaissons aujourd’hui. Enfin, le Musée Léon Dierx à Saint-Denis propose une approche plus classique de l’art réunionnais puisqu’il est centré autour des beaux-arts de l’île.

Par ailleurs, n’hésitez pas à vous renseigner sur les expositions en cours à la Cité des Arts de Saint-Denis et ailleurs (Stella Matutina, Maison du Parc National,…) pour toujours plus « cultiver votre jardin ».

Afin d’en apprendre davantage sur la culture créole, et notamment son architecture, rendez-vous à la Maison Folio à Hell-Bourg, ou encore à la Maison Valliamé à Saint-André. Ces deux lieux emblématiques reflètent parfaitement le mode de vie réunionnais du début du XXe siècle. Des visites étonnantes riches en anecdotes et bien à l’abri de l’humidité…

Restez dans le Nord, et plus précisément à Saint-André, afin de visiter les temples hindous comme le Temple du Colosse ou le Temple du Petit Bazar munis d’un guide et face aux surprenantes sculptures et représentations murales, ce sera l’occasion de vous initier à la religion hindouiste et ses différents dieux.

Plus au Sud, le domaine de Pro Vanille à Bras Panon vous propose de découvrir en intérieur la pollinisation de cette orchidée, son histoire, sa culture, vous apprendrez comment l’utiliser en cuisine et pourrez en acquérir directement à la source à la coopérative de vanille.
Même idée pour la Maison du curcuma de la Plaine des Grègues, la Maison du vacoa à Saint-Philippe ou bien encore la Maison de la broderie à Cilaos.
L’église Notre Dame des Laves à Piton Sainte-Rose vous étonnera car elle semble avoir été miraculeusement épargnée par la coulée de lave de 1977, un mystère qu’une visite des lieux vous permettra peut-être d’élucider…

> Se détendre :

Et pourquoi ne pas profiter de cette pause de soleil pour se faire chouchouter ? Pour cela, rien de plus simple, de nombreux sites sur l’île offrent des prestations de spa et massages qui sauront vous faire oublie que « la plie tombe ». Que vous soyez dans le nord (Diana Dea lodge), le sud (Palm Hotel & Spa à Petite-Île) ou encore dans l’ouest (Le Saint-Alexis à Saint-Gilles), une rapide recherche sur notre site vous aidera à trouver l’établissement correspondant à vos envies et vos moyens.

Vous pourrez aussi vous faire un cinéma, même si les dates de sortie sont légèrement plus tardives que les sorties nationales, elles auront tout de même le bénéfice de vous faire oublier la grisaille extérieure. Le grand complexe Cambaie à Saint Paul offre un large choix de productions cinématographiques mais vous pourrez aussi trouver votre bonheur à Saint-Denis, Saint-Louis, Saint-Pierre,…

Le Bowling City de Saint-Denis pourrait encore réveiller le Big Lebowski qui sommeille en vous, rigolade garantie à moindres frais !
Et pour monter d’un cran la difficulté, orientez-vous plutôt vers le lasergame de Sainte Clothilde ou Saint-Pierre, entre amis ou en famille, allez vous défouler jusqu’à l’épuisement, quoiqu’il arrive, vous pourrez vous en remettre sur la plage ou sous la couette en admettant que la pluie persiste…

Et pour vous rapprocher de la nature, il vous reste toujours l’Aquarium de Saint-Gilles ou même les Tunnels de lave. Pour les tunnels, si les pluies ne sont pas diluviennes, un guide acceptera sans doute de vous guider dans ces labyrinthes à l’histoire surprenante…

Enfin, sans même bouger de chez vous, initiez-vous à la cuisine créole des heures durant, une occupation qui devrait réjouir toute la maisonnée !

Et finalement pourquoi pas…soyons fous, vous lancer avec un chauffeur raisonnable, sur la route du rhum en visitant distilleries et rhumeries tout autour de l’île, à commencer par la Saga du Rhum à Saint-Pierre, plus qu’une distillerie, un vrai musée ou encore la Distillerie de Savanna à Saint-André histoire de plus vite oublier la tristesse de voir le caillou sous les gouttes !

Voir aussi :
> Les bars où sortir à La Réunion
> Les sites culturels incontournables
> Les meilleures activités de loisirs à La Réunion
> 1 semaine à La Réunion : que faire ?
> 2 semaines à La Réunion : que faire ?
> Vidéo : La Réunion et son histoire
> Vidéo : Le Maloya
> Vidéo : La fête du Dipavali

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *