La route forestière du volcan

Des prairies verdoyantes aux plaines luniares, la route du volcan vous plonge dans l'histoire géologique de l'ile... Claim this listing

La route forestière du volcan est le seul axe routier qui dessert le Piton de la Fournaise. Nommée Route forestière n°6, longue de 23 km, elle débute à Bourg-Murat en plein cœur de la Plaine des Cafres et s’achève au Pas de Bellecombe. Cette arrivée majestueuse au belvédère qui offre le plus beau panorama sur le cratère du Piton de la Fournaise fait figure de récompense ultime après avoir affronté la piste caillouteuse depuis le Pas des Sables, 6 kilomètres plut tôt.

Étroite et sinueuse, c’est pourtant l’un des axes routiers les plus fréquentés de l’île. Jusqu’à 350.000 passages y sont enregistrés par an ! Un trafic qui explose littéralement en période d’éruption avec plus de 5.100 passages par jour.

Sur une photo du guide Alfred Picard affichée dans le gîte du Volcan, on peut ainsi lire « Le temps où le Volcan se méritait »… Car le volcan n’a été relié au réseau routier qu’en 1968 après 11 ans de travaux. Jusqu’à cette date, le Volcan ne s’offrait qu’aux randonneurs qui s’en donnaient la peine.

La Route du volcan représente à elle seule un circuit touristique. Des pâturages des plaines aux paysages lunaires qui entourent sa majesté, la route vous mène au travers de paysages qui détonnent par leur diversité au fur et à mesure que vous prenez de l’altitude.

Après les pâturages, la végétation se fait plus rare et les massifs de branles (sorte de maquis de bruyère) cédant la place à un paysage minéral composé de scories, de roches basaltiques imposantes et de coulées de lave, témoins des éruptions marquantes qui ont façonné la région (lire : Le Piton de La Fournaise : territoire lunaire au calme trompeur).

Emprunter cet axe de couleur ocre, c’est donc s’offrir également un voyage dans le passé en remontant vers les origines de La Réunion et de la Terre en général. L’ile est entièrement le fruit d’une éruption volcanique, celle du Piton des Neiges il y a 3 millions d’années.

Comme tout circuit, il faudra compter dans votre temps de trajet les nombreuses étapes qu’imposent les sites d’exception qui jalonnent cette route légendaire.

Veillez à bien vous renseigner sur la météo, les arrêtés préfectoraux, les conditions de circulation et être équipé pour la randonnée si vous décidez d’emprunter certains sentiers de la région (chaussures, vêtements chauds, crème solaire et réserves suffisantes en eau). Dans cette partie de l’ile et à cette altitude, les conditions changent extrêmement vite, la température peut rapidement chuter et la pluie s’abatte sans prévenir.

> Les principaux sites d’exception le long de la route du volcan :

Le Nez de Bœuf

Le Nez de Bœuf est un sommet culminant à 2.136 mètres d’altitude entre les pâturages d’altitude de la Plaine des Cafres et le Pas des Sables. Très facilement accessible, c’est un site prisé à la fois des : pique-niqueurs qui apprécient la qualité des installations présentes, des campeurs et évidemment des randonneurs qui y trouvent des points de départ pour de nombreux circuits.

Un court sentier aménagé pour les personnes à mobilité réduite mène à un point de vue époustouflant sur la Rivière des Remparts.

Les trous blancs

Curiosités géologiques appelées « maars », les trous blancs témoignent de l’intensité de l’activité hydraulique et magmatique de l’époque. Leur forme a pour origine l’explosion d’une nappe d’eau souterraine rencontrée par la lave en fusion. Transformée en vapeur, l’eau se comporte comme une cocotte minute et finit par faire sauter tout ce qui se trouve au-dessus.

Larges et profonds, il est possible d’en faire entièrement le tour et de descendre au fond pour mieux en apprécier la profondeur.

Le Piton Argamasse

Situé à l’écart de la route, à 30 minutes de marche du Piton Textor, le Piton Argamasse culmine à 2.095 mètres d’altitude et offre un panorama à 360° sur toute la région. A son pied, une étendue d’eau peu profonde dans laquelle se reflète le Piton des Neiges par beau temps.

Le Piton de l’Eau

Le Piton de l’Eau est une curiosité géologique, c’est l’unique lac volcanique de l’ile situé à 2 heures de marche depuis le Nez de Boeuf. Perché à 1.881 mètres, c’est un site enchanteur qui vaut le détour, surtout à la saison des arums dont la floraison débute en août et qui entoure le petit étang d’une magnifique couronne blanche.

Le cratère Commerson

Le cratère Commerson est un cratère volcanique accroché au sommet d’une falaise surplombant la Rivière des Remparts. Un magnifique belvédère a été installé en bordure du cratère afin d’admirer en toute sécurité, cette cavité béante profonde de 265 mètres. C’est le maars le plus impressionnant de l’ile.

La Plaine des Sables

La Plaine des Sables offre l’une des scènes les plus surprenantes de l’ile. Elle fascine pour ses allures de paysages lunaires à la beauté irréelle. Située à une altitude moyenne de 2.260 mètres, la Plaine des Sables est délimitée à l’ouest par le Rempart des Sables et à l’est, par le rempart du Pas de Bellecombe.

Étendue désertique uniquement recouverte de scories et de roches volcaniques, la Plaine des Sables s’offre soudainement à la vue des conducteurs au moment d’atteindre le point de vue du Pas des Sables.

Pas des Sables

Le Pas des Sables, se trouve à la fin de la Plaine des Remparts à 2.350 mètres d’altitude. Porte d’entrée de la Plaine des Sables, il offre un point de vue incontournable sur cette étendue désertique rougeoyante, avec en ligne de mire le dôme du Piton de La Fournaise.

Oratoire Sainte-Thérèse

Situé à 1 heure de marche du Pas des Sables, le sentier menant à l’Oratoire Sainte-Thérèse surplombe les paysages lunaires de la Plaine des Sables et offre plusieurs points de vue exceptionnels sur le Cassé de la Rivière de l’Est.

Piton Chisny

Issu d’une éruption vieille de plus d’un millénaire, le Piton Chisny domine la Plaine des Sables de ses 200 mètres de hauteur. C’est le Piton Chisny que l’on aperçoit en premier en atteignant le Pas des Sables, légèrement à droite de la piste qui mène au Pas de Bellecombe.

Pas de Bellecombe

C’est là que s’achève la route forestière. Situé à 2.311 mètres d’altitude, le Pas de Bellecombe surplombe le nord-ouest de l’Enclos Fouqué, la dernière caldeira formée par le volcan du Piton de la Fournaise.
Le site domine également le petit cratère Formica Leo (2.202 mètres d’altitude), un cratère très fréquenté car facilement accessible depuis le haut du rempart.

Une table d’orientation livre une information détaillée de la scène qui s’étale sous vos yeux.

Piton de la Fournaise

Le Piton de la Fournaise est l’un des volcans les plus actifs de la planète, la fréquence de ses éruptions le place au premier rang. Entre 2015 et 2020, on en dénombre pas moins de 20, soit une moyenne de 4 éruptions par an.

En forme de « U » géant, l’enclos Fouqué entourant le dôme est long d’environ 13 kilomètres pour 9 kilomètres de large. Ce fer à cheval ouvert à l’est, permet à la lave de dévaler les « grandes pentes » pour tenter de rejoindre la mer. Le cratère du Piton de la Fournaise est complètement ceinturé de remparts d’une hauteur de 100 à 400 mètres sur lequel se trouve notamment le Pas de Bellecombe.

Le Volcan fait partie du Parc National de La Réunion, il est aussi inscrit au Patrimoine Mondial par l’Unesco au titre des Pitons, cirques et remparts.

Rejoindre le sommet, le haut du cratère Dolomieu culminant à 2.632 mètres d’altitude, est un incontournable de la randonnée dans l’ile.

Sur la route qui mène au Pas de Bellecombe, se trouve le Gîte du Volcan, le seul hébergement des environs.
Une solution appréciable pour dormir au chaud et prendre le temps de vous aventurer sur la multitude de sentiers qui se trouvent tout au long de la route forestière, et particulièrement dans la région du volcan.

© Photos 1, 7, 8, 9 & 10 : Serge Gélabert

Je note et je donne mon avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *