Le Piton de La Fournaise : tout savoir sur le volcan

Histoire, activité, particularités, randonnées, ... La Fournaise vous dévoile ses différentes facettes

Si les cirques de La Réunion en sont les poumons, qui oxygènent l’île, le Piton de la Fournaise, son volcan, en est indéniablement le cœur. Selon son activité, l’île tremble, retient son souffle, attend que ce dernier laisse s’exprimer sa fougue en de puissantes et fréquentes éruptions. N’oublions pas que l’île EST volcan, initialement Piton des Neiges, puis de la Fournaise, c’est la lave qui a fait sortir notre caillou de l’océan pour lui donner le jour, et c’est toujours d’elle que dépend sa survie.

© Serge Gélabert

Il y a trois millions d’années, le Piton des Neiges sortait de l’Océan, suivi deux millions d’années plus tard par le Piton de la Fournaise. Aujourd’hui, le Piton des Neiges n’est plus en activité, il culmine à 3.070 mètres et reste un des plus hauts volcans du monde. C’est autour de lui, et suite à son effondrement, que se sont formés les trois cirques de l’île.

Le Piton de la Fournaise, lui, n’a pas cessé son activité et demeure l’un des volcans les plus actifs au monde (voir la vidéo). En effet, entre le début de l’année 2015 et la fin de l’année 2018, le spectacle unique de la lave en fusion s’est offert à tous pas moins de treize fois. L’île a donc connu en moyenne plus de trois éruptions par an durant cette période.

© Serge Gélabert

Sachez par ailleurs qu’à La Réunion, le volcan est effusif, cela signifie qu’il est assez régulier dans ses coulées, il reste généralement dans son enclos et n’est pas explosif, une chance pour nous qui pouvons ainsi nous en approcher au plus près à chaque éruption (à condition de respecter les règles de sécurité, évidemment).

Pour admirer ce bijou de la nature, d’ailleurs classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO en tant que bien naturel et site le plus visité de l’île, plusieurs possibilités s’offrent à vous. Le chemin le plus emprunté est celui de la Plaine des Sables. Après être monté à Bourg Murat, engagez-vous sur la route du volcan. Les paysages de Savoie se transforment progressivement en décors lunaire, la végétation se raréfie jusqu’à arriver sur les fameux lacets qui annoncent le début de la Plaine des Sables, vous voilà sur Mars…

© Serge Gélabert

Ainsi, après une bonne heure de chemin de montagne, il vous faudra légèrement malmener les amortisseurs de votre voiture jusqu’au Pas de Bellecombe, premier point de vue sur les cratères du Piton de la Fournaise. De cette incroyable fenêtre, vous pourrez entamer une randonnée de cinq heures environs afin de découvrir le cratère Dolomieu, qui fut le dernier important cratère en forte activité, écroulé depuis 2007 (voir le circuit).

De nombreuses autres randonnées sont possibles sur toute la zone de la Plaine des Sables (voir la carte du Top 50 randonnées) :

– Élancez-vous vers le Morne Langevin en partant du parking du Pas des Sables, une petite marche qui offre un panorama époustouflant sur la mer et Saint-Joseph (voir le circuit).

– Une autre randonnée, l’Oratoire Sainte-Thérèse, qui passe d’ailleurs par le gîte, offre une vue superbe sur la Plaine des Sables, autant que de bien plus longues balades, alors profitez-en ! (voir le circuit).

– Il vous est même possible de remonter jusqu’à l’enclos depuis le littoral en longeant les anciennes coulées de lave qui ont fuit vers l’océan…Pour cela, il vous faudra partir de la coulée de lave 2007, sur la RN2, pour remonter à l’abri du Tremblet, puis au Piton de Bert ou même jusqu’au pas de Bellecombe.

Pour profiter d’une temps dégagé, il est conseillé de partir tôt en dormant sur place, soit en tente soit au Gîte du Volcan, le seul hébergement de la zone, situé à 600 mètres du Pas de Bellecombe. Un établissement de plusieurs lits en dortoir où vous pourrez passer la nuit pour 16 euros.

© Serge Gélabert

Les spéléologues en herbe peuvent aussi envisager de découvrir le Piton de La Fournaise depuis ses entrailles, autrement dit, en visitant les tunnels de lave, riches en surprises et qui renferment de nombreux secrets invisibles depuis la surface. De nombreux guides professionnels sont présents sur l’île pour vous accompagner dans cette visite labyrinthique, une démarche en solitaire étant fortement déconseillée, y compris pour les initiés.

© Kokapat Rando sur cartedelareunion.fr

Enfin, pour ceux que la météo ou le temps aura privé d’une observation du Piton de La Fournaise, éteint ou en activité, la Cité du volcan, musée consacré à ce dernier et rénové depuis 2004, sera l’occasion pour toute la famille d’une visite ludique et inoubliable. Une chance pour chacun d’en apprendre davantage sur l’histoire du volcan et de sa cohabitation avec les Réunionnais…

© La Cité du volcan sur cartedelareunion.fr

Voir aussi :
> Les bonnes raisons de venir en voyage à La Réunion
> Les meilleures activités de loisirs à La Réunion
> Les plus beaux bassins et piscines naturelles de La Réunion
> 2 semaines à La Réunion : que faire ?
> Découvrir le cirque de Mafate
> L’île en images

© Photo couv. : Serge Gélabert