Le sentier du GR R2 : itinéraire de la grande traversée de La Réunion

Partez vivre votre propre Diagonale des fous à votre rythme...

La France compte de nombreux sentiers de grande randonnée (GR), des itinéraires balisés de plusieurs kilomètres. Ces randonnées de longue distance peuvent s’étaler sur plusieurs jours voire des semaines. La Réunion, réputée comme la reine des GR avec le GR R1, GR R2 et le GR R3 dispose de plus de 1.000 kilomètres de sentiers pédestres aménagés (télécharger la carte des randonnées).

Le GR R2 traverse l’île du nord au sud et représente avec ses 135 kilomètres le circuit le plus long avec le plus de dénivelé. Un «must absolu» pour les passionnés de la randonnée mais aussi un vrai défi !

Du point de départ à Saint-Denis depuis le sentier de l’ONF (Parc de la Providence) jusqu’au point d’arrivée à Saint-Philippe (Basse-Vallée), ce célèbre sentier vous conduit à travers des paysages d’une diversité inégalée, vous hisse sur des points de vue époustouflants et vous assure une expérience de randonnée unique en gravissant les plus hautes montagnes de l’Océan Indien.

Le GR R2 est faisable entre 10 et 14 jours en plusieurs étapes. En fonction de votre condition physique et de votre temps libre, vous pouvez adapter la durée du parcours, sauter des étapes ou ajouter des trajets en bus.

Si vous n’osez pas vous lancer seul dans cette aventure, un guide professionnel pourra vous accompagner ou bien vous choisissez un parcours planifié par une agence, comme Altaï Réunion, Horizon Réunion, Allibert Trekking ou bien Nomade Aventure.

> Avant votre départ, voici quelques conseils utiles :

Quelle est la meilleure saison pour faire le GR R2 ?

Évitez l’été austral (de décembre à avril) qui est marqué par de fortes précipitations, cyclones et des températures souvent très élevées.
L’hiver austral, entre mai et octobre, plus frais et sec, est la meilleure période pour randonner. L’idéal est tôt le matin pour éviter la chaleur et les nuages qui ont tendance à vite couvrir les hauteurs.

© Serge Gélabert

Que faut-il emporter ?

Le strict-nécessaire… environ 2 litres d’eau, une petite réserve alimentaire (barres céréalières, fruits frais, fruits secs, …), de la crème solaire, des lunettes de soleil, un chapeau ou casquette, du produit anti-moustiques, éventuellement une lampe frontale, une veste imperméable et le change nécessaire mais sans vous surcharger.

Mais rassurez-vous, en cas d’urgence, le sentier est entièrement sous la couverture du réseau téléphonique ! Vous pouvez également vous approvisionner dans des petites épiceries et supérettes tout au long de votre parcours.

© Altaï Réunion sur cartedelareunion.fr

Quelle est la meilleure solution pour dormir ?

Vous trouvez un peu partout des gîtes d’étapes, des chambres d’hôtes ou bien un petit coin pour bivouaquer. Pour les gîtes et chambres d’hôtes , il est conseillé de réserver auparavant.

© Gîte de l’Ilet à Bourse sur cartedelareunion.fr

> Comment diviser le parcours en plusieurs étapes ?

© Horizon Réunion sur cartedelareunion.fr

Jour 1 : Saint-Denis > Le gîte de la Roche Écrite

Ce circuit commence à Saint-Denis, la capitale de l’île. Vous partez du Parc de la Providence pour une marche d’environ 7h00 à travers des forêts de tamarins pour atteindre votre première étape, le gîte de la Roche Écrite, situé à la Plaine des Chicots au cœur du Parc National de La Réunion. Au gîte, vous avez la possibilité de dîner et dormir pour continuer le lendemain votre parcours en pleine forme.

© Gîte de la Roche Écrite sur cartedelareunion.fr

Jour 2 : L’ascension de la Roche Écrite > Dos d’Âne

L’ascension de la Roche Écrite est une partie optionnelle du GR R2 et vous devez compter environ 3h00 A/R en partant du gîte. Mais si votre forme physique vous le permet, ne manquez pas ce détour qui vous offre des panoramas splendides sur le cirque de Salazie, une partie du cirque de Mafate et directement face à vous, le majestueux Piton des Neiges.

Autrement, continuez le circuit en direction de Dos d’Âne, avec des montées et descentes qui s’enchaînent tout en profitant de points de vue dégagés sur Mafate. Pour arriver aux chambres d’hôtes de Dos d’Âne, comptez environ 7h00 de marche.

Jour 3 : Dos d’Âne > Deux-Bras > Aurère

Cette étape vous entraîne dans le mythique cirque de Mafate. Après une descente périlleuse d’environ 2h00 pour arriver à Deux-Bras, vous longez la rivière des Galets, endroit idéal pour se rafraîchir. Il vous faudra maintenant au moins 3h00 pour vous rendre au gîte du petit village d’Aurère.

Jour 4 : Aurère > Grand-Place-les-Hauts

Ce jour est consacré au cœur de Mafate (lire notre fiche pratique Tout savoir sur Mafate). Vous traversez le magnifique petit Îlet à Malheur, puis vous continuez la marche pendant environ 4h00 pour arriver à Grand-Place-les-Hauts. Ici, vous avez également la possibilité d’une nuitée dans un gîte.

© Gîte de l’Ilet à Bourse sur cartedelareunion.fr

Jour 5 : Grand-Place-les-Hauts > Roche-Plate

Mafate compte beaucoup de petits îlets que vous traversez tout au long de cette étape ainsi que de merveilleuses petites ravines. Aujourd’hui, c’est 1.132m de dénivelé positif qui vous attend pour atteindre Roche Plate, au pied du célèbre point de vue du Piton Maïdo. Cette étape dure en moyenne 5h30, vous aurez bien mérité votre repas chaud et une nuit en gîte pour recharger les batteries.

Jour 6 : Roche Plate > Trois-Roches > Marla

Vous voilà à la moitié de votre parcours, vous aurez deux possibilités pour arriver à Marla, village le plus haut perché de Mafate. Soit vous continuez sur le sentier du GR R2, ou bien vous entamez une partie du GR R3 qui sera moins technique et d’où vous pourrez admirer la chute d’eau des Trois-Roches. Comptez environ 4h00 à 5h00 de marche jusqu’au gîte de Marla.

© Serge Gélabert

Jour 7 : Marla > Col du Taïbit > Cilaos

Après trois jours consécutifs au centre de Mafate, vous vous dirigez vers son voisin, le cirque de Cilaos. Vous devez franchir le Col du Taïbit où vous attend un panorama d’exception sur les deux cirques. Après 6h00 de randonnée, enfin Cilaos ! Vous avez le choix entre le traditionnel gîte ou alors un peu plus de confort à l’hôtel.

© Serge Gélabert

Jour 8 : Cilaos > Refuge de la Caverne Dufour (gîte du Piton des Neiges)

Aujourd’hui, vous prenez la route pour atteindre l’unique gîte situé sur le sentier menant au toit de l’océan Indien, le Piton des Neiges (3.070 m) : le refuge de la Caverne Dufour. Cette journée sera marquée par une ascension de 5h00 et 1.400 m de dénivelé positif.

© Serge Gélabert

Jour 9 : Ascension du Piton des Neiges > Bourg-Murat

Cette étape est optionnelle, mais si la météo et votre état physique vous le permettent, l’ascension du Piton des Neiges (voir le circuit), certes difficile, vous offre un lever du soleil splendide du plus haut point de l’Océan Indien. Comptez environ 4h00 A/R à partir du gîte pour atteindre et rentrer du sommet.

© Serge Gélabert

Les moins courageux prennent directement la direction de Bourg-Murat en traversant des plaines verdoyantes, dont la plaine des cafres, et de magnifiques prairies pendant 4h00 pour arriver aux chambres d’hôtes.

© Serge Gélabert

Jour 10 : Bourg-Murat > Plaine des Sables > Gîte du Volcan

Vous quittez alors la Plaine des Cafres, espaces verdoyants pour rejoindre la Plaine des Sables au paysage lunaire, un contraste absolu. Après 6h00 de marche, vous arrivez enfin au gîte du volcan du Piton de la Fournaise pour reprendre des forces, car la prochaine étape s’annonce éprouvante.

© Serge Gélabert

Jour 11 : Ascension du Piton de la Fournaise > Gîte du Volcan

Étape optionnelle, mais consacrez vos dernières forces à l’ascension d’un des volcans les plus actifs au monde ! Le Piton de la Fournaise culminant à 2.632 m d’altitude. Une journée de marche d’environ 5h30 sur un terrain ingrat fait de grattons et de roches abrasives mais le spectacle qui vous attend au sommet se passe de commentaires… Un panorama à 360° sur l’enclos du volcan, les grandes pentes et ses anciennes coulées, le sud sauvage, le Piton des Neiges, … qui laisse sans voix !

© Serge Gélabert

Vous revenez passer la nuit au gîte du volcan.

Jour 12 : Gîte du Volcan > Gîte de Basse-Vallée

La fin de votre parcours approche ! Vous prenez la direction du sud de l’île, pour rejoindre après 6h30 de marche votre dernier gîte, le gîte de Théophane & Yoleine dans la forêt de Basse-Vallée, le point d’arrivée du GR R2. Ici, vous pouvez finalement vous reposer et passez en revue votre parcours tout en étant fier de votre exploit sportif et enrichi de découvertes de paysages inoubliables !

Si vous souhaitez des informations plus précises, consultez le Topoguide des trois sentiers de grande randonnée de l’ île de La Réunion de la Fédération française de la randonnée pédestre (FFRandonnée).

Voir aussi :
> Le Top des randonnées
> Conseils à suivre avant de partir en randonnée
> La Réunion côté Nature et Aventure
> Les bonnes raisons de venir en voyage à La Réunion
> Les 10 choses qui rendent l’ile à la fois unique et exceptionnelle
> Les plus beaux bassins et piscines naturelles de La Réunion
> 2 semaines à La Réunion : que faire ?

la côte Nord la côte Est le Volcan la côte Sud la côte Ouest les Cirques les Hauts